A la une

REPERER LES DECHETS EN MER GRACE A DES NANOSATELLITES ? DES RESULTATS PROMETTEURS !

Date de parution
05 septembre 2023

Partager l’article

Van Allen Nanosatellite Nicollin Recherche

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/clients/2034d1f0a72cdba3cbdcdb130d07582d/sites/groupenicollin/wp-includes/media.php on line 1679

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/clients/2034d1f0a72cdba3cbdcdb130d07582d/sites/groupenicollin/wp-includes/media.php on line 1679

Repérer les déchets en mer grâce à des nanosatellites ? Des résultats prometteurs !

Depuis 2020, la Fondation VAN ALLEN, le Groupe NICOLLIN et le Centre Spatial Universitaire de Montpellier scellent un partenariat autour d’une ambition commune forte : développer des projets innovants permettant d’identifier des solutions pertinentes pour lutter contre les pollutions en mer, exploitant ainsi les possibilités d’une mission nanosatellite. Suite au lancement d’un appel à idées en 2021, le projet « RESPOGLI » (REmote Sensing detection of Plastic POllution in the Gulf of Lions) présenté par le CEFREM (Centre de Formation et de Recherche sur les Environnements Méditerranéens) est retenu. Grâce au mécénat du Groupe NICOLLIN, la FONDATION VAN ALLEN a alloué les financements nécessaires à la réalisation de ce projet de recherche.

Ce projet vise d’une part à étudier les moyens de détecter les différents plastiques depuis l’Espace et d’autre part, étudier l’évolution de ces plastiques avec le temps, lorsqu’ils sont colonisés par les organismes vivants en mer Méditerranée.

Les résultats de la première étude du projet « RESPOGLI », démontrent la faisabilité et l’intérêt du concept d’un nanosatellite destiné à la détection et au suivi d’amas de déchets plastiques en surface. La localisation de ces déchets permettrait d’envisager leur récupération avant leur dépôt sur les rivages.

Suite à la publication de ces résultats très prometteurs, il a été convenu entre le Groupe NICOLLIN et la FONDATION VAN ALLEN, fin décembre 2022, de poursuivre cette action de mécénat, afin de financer la poursuite du travail du laboratoire CEFREM sur le sujet.

Pour mener à bien ce grand projet dont l’ambition est de développer une technologie de détection des plastiques par nanosatellite et d’adapter un système de récupération adéquate de ces déchets ; la FONDATION VAN ALLEN met en place un comité de programme. La réunion de lancement a eu lieu avec l’ensemble des parties prenantes, dont le Groupe NICOLLIN, début juillet 2023.

En parallèle, deux alternants financés par la Fondation Van Allen lors de leur formation en Mastère Spécialisé Développement des Systèmes Spatiaux (2022-2023), ont restitué devant un jury académique leur mémoire de fin d’année ; en lien avec RESPOGLI. Leur projet concernait l’étude de phase mission quant à la faisabilité d’utilisation d’un nanosatellite pour remplir cette mission de détection des déchets plastiques en mer.

Les prochains résultats de cet ambitieux projet de recherche sont attendus courant 2024.

En savoir plus :

Télécharger le communiqué de presse cosigné par le Groupe NICOLLIN, la Fondation VAN ALLEN et l’Université de Montpellier :

Notre communiqué de presse

A propos de :

La FONDATION VAN ALLEN (FVA),

Fondation partenariale de l’Université de Montpellier, elle accompagne stratégiquement et financièrement le Centre Spatial Universitaire de Montpellier. Elle est présidée par Jean-Claude GAYSSOT, ancien Ministre. Claudie HAIGNERÉ, Astronaute, est la Marraine d’honneur de la FVA.

Ses membres fondateurs sont l’Université de Montpellier et des industriels leaders du secteur spatial : 3DPLUS, Airbus Defence & Space, Expleo et Latécoère Interconnexion Systems.

 Le CENTRE SPATIAL UNIVERSITAIRE DE MONTPELLIER (CSUM),

Créé en 2011, il est le leader français dans le développement et le lancement de nanosatellites étudiants. À travers sa Fondation et son Centre Spatial, l’Université de Montpellier a su fédérer autour d’elle les entreprises et les étudiants pour créer un écosystème dynamique sur Montpellier dans la filière du nanospatial. Laurent DUSSEAU, Professeur à l’Université de Montpellier, en assure la direction ainsi que celle de la Fondation VAN ALLEN.

L’Université de Montpellier (UM),

En 800 ans d’existence, l’Université de Montpellier (UM), présidée par Philippe AUGÉ, n’a cessé de relever les défis scientifiques et sociétaux. Forte de ses 17 facultés, écoles et instituts et de ses 73 structures de recherche, l’Université de Montpellier rassemble une vaste communauté de savoirs : sciences, technologies, activités physiques et sportives, médecine, pharmacie, droit, sciences politiques, économie ou encore gestion. Avec plus de 50 000 étudiants et 4800 personnels, l’Université de Montpellier figure aujourd’hui parmi les plus grandes universités françaises.

L’UM bénéficie d’une reconnaissance internationale pour l’excellence de sa formation, de sa recherche et de sa capacité d’innovation dans un large éventail de domaines scientifiques liées aux grands enjeux de société, au premier rang desquels la sécurité alimentaire, la protection de l’environnement et la santé humaine…. Elle occupe une place de premier plan dans les classements internationaux en se plaçant sur le podium mondial en écologie au classement thématique de Shanghai, dans le top 200 du classement général de Shanghai et comme 1ère université française des universités les plus innovantes au Classement de Reuters.

Université responsable, l’UM est particulièrement engagée sur les questions d’égalité Femmes/Hommes et de lutte contre toutes les formes de discrimination, d’enjeux environnementaux, d’intégrité scientifique ou encore dans les relations sciences-société.

À travers sa Fondation et son Centre Spatial, l’Université de Montpellier a su fédérer autour d’elle les entreprises et les étudiants pour créer un écosystème dynamique sur Montpellier dans la filière du nanospatial. Laurent DUSSEAU, Professeur à l’Université de Montpellier, assure la direction du CSUM ainsi que celle de FVA.

LE GROUPE NICOLLIN, s’est construit depuis 75 ans autour de valeurs simples : l’humain et le sens du travail bien fait. Ainsi, grâce à son expérience et à ses valeurs, le Groupe NICOLLIN est devenu une entreprise de services reconnue. Aujourd’hui le Groupe NICOLLIN compte 9500 salariés, réalise un CA de 570 M€ en France (Métropolitaine et DOM-COM) et se structure autour de 3 pôles d’activités : le pôle Environnement (déchets, propreté urbaine, déchetterie, location de bennes…), le pôle Services (propreté tertiaire, sécurité, accueil, rénovation…) et le pôle Eau (assainissement, travaux et entretien des réseaux).

Depuis sa création, le Groupe NICOLLIN s’est employé à mener une politique sociale et sociétale responsable. S’engager auprès de la Fondation VAN ALLEN participe aux engagements RSE et la volonté affirmée d’agir durablement de façon globale.

Actualités qui peuvent vous intéresser

  • NICOLLIN x Frères LEBRUN : un partenariat local et engagé
    Actualité du Groupe
    NICOLLIN x Frères LEBRUN : un partenariat local et engagé
  • Collecte d’épaves – Dépollution et déconstruction écologique des bateaux
    Actualité du Groupe
    Collecte d’épaves – Dépollution et déconstruction écologique des bateaux
  • Démoustication : déploiement d’une offre complète pour lutter contre les moustiques.
    Actualité du Groupe
    Démoustication : déploiement d’une offre complète pour lutter contre les moustiques.

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour effectuer la recherche