Gestion des déchets

Dès 1945, le Groupe NICOLLIN se lance dans la collecte des déchets. Près de 70 ans plus tard, les métiers du Groupe se sont diversifiés et technicisés afin d’offrir une gamme de services complète. Nous sommes aujourd’hui en mesure d’assurer la gestion des déchets de leur production à leur valorisation ou leur élimination.

Collecte

Collecte des ordures ménagères

Plusieurs techniques de collecte des ordures ménagères sont proposées aux collectivités :

  • Technique traditionnelle : Un camion et une équipe constituée d’un chauffeur et de deux ripeurs. Chaque équipe travaille sur un secteur bien défini, de manière à garantir la qualité du service sur l’ensemble du marché attribué.
  • Collecte robotisée : Système de collecte de containers en zones pavillonnaires par des camions équipés de caméras et de bras articulés pilotés à l’aide de joystick.
  • Containers enterrés : Technique retenue dans certaines communes afin d’optimiser l’espace urbain.

collecteLa collecte sélective

La collecte sélective des matériaux recyclables est le premier maillon de la chaîne de traitement des ordures ménagères. Elle vise à réduire considérablement la quantité de déchets enfouis et à intégrer à la source les notions de citoyenneté et de développement durable.

Les bureaux d’études du Groupe NICOLLIN accompagnent les collectivités dans la mise en place des dispositifs de collecte sélective :

  • Dimensionnement des containers ou des caissettes destinées à la séparation des déchets recyclables par les particuliers.
  • Identification et mise au point des filières de recyclage.
  • Gestion de la collecte des déchets triés.
  • Envoi « d’ambassadeurs » de tri chargés de faire l’information en porte à porte.
  • Aujourd’hui, le Groupe NICOLLIN accompagne l’ensemble de ses clients dans la mise en place de la redevance incitative.

Transport

Transporter ou transférer les déchets collectés vers des sites de traitement ou d’enfouissement est une activité croissante du Groupe NICOLLIN et un aspect stratégique de son métier. Cette phase clé de la gestion industrielle des déchets nécessite une grande expérience et fait appel à une forte logistique tenant compte à la fois de la saisonnalité, de nos contraintes journalières et des capacités d’accueil de nos centres d’enfouissement.

Traitement et valorisation des déchets

Tri des déchets

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan national des déchets édité en 1990 et renforcé par le Grenelle de l’environnement (Loi n°2010-788), le Groupe NICOLLIN  a opéré une forte professionnalisation de son activité de tri, devenue une des étapes incontournables de la gestion globale des déchets.

Pour gérer efficacement les centres de tri de capacité industrielle et garantir la pérennité des filières de recyclage, le Groupe NICOLLIN a su s’organiser, recruter, former, investir et capitaliser rapidement un savoir-faire spécialisé.

Le Groupe NICOLLIN dispose aujourd’hui de centres de tri de collecte sélective à Buc en région parisienne, à St Fons en région lyonnaise et à Montpellier en Languedoc Roussillon.

triCentres de tri et de transfert

Le Groupe NICOLLIN gère directement des centres de tri et de transfert accueillant les déchets collectés au sein des collectivités publiques et des entreprises ; ils se trouvent à :

  • Montpellier : 2 centres de tri ICPE depuis 1994.
    • Déchets traités : déchets industriels banals et collectes sélectives en association avec Veolia.
  • Béziers : Centre de tri ICPE depuis 2002.
    • Déchets traités : déchets industriels banals et collectes sélectives.
  • Corcelles Ferrières : Centre de tri ICPE depuis 1992.
    • Déchets traités : déchets industriels banals et collectes sélectives.
  • Saint-Fons : 2 Centres de tri ICPE depuis 1995 et depuis 2008.
    • Déchets traités : collectes sélectives et déchets industriels banals.
  • Buc : 2 Centres de tri ICPE depuis 2000.
    • Déchets traités : encombrants, collectes sélectives et déchets industriels banals.
  • La Môle: Centre de transfert ICPE.
    • Déchets traités : ordures ménagères.
  • Sète: Centre de transfert ICPE depuis 2010.
    • Déchets traités : ordures ménagères.
  • Nîmes: Centre de transfert ICPE depuis 2011.
    • Déchets traités : ordures ménagères.
  • Millau: Centre de tri et transfert ICPE depuis 2011.
    • Déchets traités : collectes sélectives, ordures ménagères et industriels banals.
  • Vigneux sur seine: Quai de transfert inauguré en juin 2014.
    • Déchets traités : collectes sélectives, ordures ménagères et industriels banals, déchets verts

Centre de traitement

Le Groupe NICOLLIN est propriétaire exploitant de l’ISDND de Saint Romain en Gal en région Rhône Alpes, permettant le traitement et le stockage de 80 000 tonnes de déchets par an.

Par ailleurs, le Groupe NICOLLIN exploite avec la société Veolia, à travers leur filiale commune SMTVD, l’ISDND de Castries (Hérault) d’une capacité de 83 000 tonnes par an pour le compte de la Communauté d’Agglomération de Montpellier.

Concernant l’ensemble de ces activités, le Groupe NICOLLIN est membre du conseil d’administration du Syndicat National des Activités du Déchet (SNAD) et participe activement aux différents collèges de la FNADE – Fédération Nationale des Activités de la Dépollution et de l’Environnement – (thèmes abordés : stockage, collecte et services aux collectivités locales, valorisation matière et recyclage, social, formation, …).

Déchèterie

Dès l’apparition des premières déchèteries communales dans les années 80, le Groupe NICOLLIN s’est fortement impliqué auprès des collectivités. Au travers d’un département spécialisé dans ce domaine précis, le Groupe NICOLLIN dispose d’une expertise complète en matière de construction de déchèteries, de l’étude d’implantation jusqu’à la réalisation.

Aujourd’hui, le Groupe NICOLLIN gère ainsi de nombreuses déchèteries accueillant les déchets collectés, triés et transportés sur site par les particuliers.

Depuis 2013, le Groupe NICOLLIN s’est associé à la société APPULZ afin de concevoir une nouvelle forme de déchèterie automatique : la DHS25. Nos équipes ont réfléchi à une solution permettant de mettre en application le principe « pollueur-payeur » et ainsi identifier et mesurer la production de déchets.

dechetAuto

Pour en savoir plus sur la DHS25