A la une

“RESPOGLI”, le projet lauréat de l’Appel à idée de la Fondation Van Allen et du Groupe NICOLLIN – Objectif : lutter contre les pollutions en Mer Méditerranée

Date de parution
21 octobre 2021

Partager l’article

RAPPEL DE NOS ENGAGEMENTS

En décembre 2020, le Groupe NICOLLIN devenait Grand Mécène de la Fondation Van Allen avec une ambition commune forte : développer des projets innovants permettant d’identifier des solutions pertinentes pour lutter contre les pollutions en mer, exploitant ainsi les possibilités d’une mission nano satellite.
Dès janvier 2021, la Fondation Van Allen, fondation partenariale de l’Université de Montpellier, en collaboration avec l’organisation internationale GRSS (Geoscience and Remote Sensing Society), lance un appel à idée visant à sélectionner des projets novateurs portant sur la détection des déchets en mer Méditerranée. L’initiative est pilotée par un prestigieux Comité Scientifique spécialement mis en place. Résultat : des propositions aussi inventives que prometteuses ont été reçues, lesquelles pourraient contribuer à détecter des déchets, notamment plastiques, en mer, en faisant appel à l’espace. L’enjeu est de taille : utiliser un ou plusieurs nanosatellites du Centre Spatial Universitaire de Montpellier et faire réaliser par des étudiants une mission environnementale concrète dont l’application nous concerne toutes et tous.

NOTRE COMMUNIQUE DE PRESSE

“RESPOGLI”, LE PROJET LAUREAT DE L’APPEL A IDEE

Près d’un an après, voilà l’appel à idée clôturé avec une sélection de projets innovants, tous développés par des chercheurs et/ou étudiants venant de diverses instituts de recherche et universités. Le CEFREM (Centre de Formation et de Recherche sur les environnements méditerranéens) a présenté le projet RESPOGLI (REmote Sensing detection of Plastic POllution in the Gulf of Lions), lequel a été retenu. Ce projet est porté par des étudiants de l’université de Perpignan Via Domitia.
Le démarrage du projet, financé par La Fondation Van Allen, est prévu au 1er janvier 2022 pour une durée de 1 an.
Le projet RESPOGLI a 3 objectifs :
  • Contribuer à l’amélioration de la détection des contaminants plastiques à l’aide des outils satellitaires
  • Compléter le suivi des plastiques engagés par le CEFREM avec les images satellites
  • Proposer des outils de surveillance avec les données open access (via Copernicus , Landsat, …).

 

Actualités qui peuvent vous intéresser

  • Acquisition de la société FAST par le Groupe NICOLLIN – Gestion des sinistres
    A la une
    Acquisition de la société FAST par le Groupe NICOLLIN – Gestion des sinistres
  • Le Groupe NICOLLIN participe au Grand Défi !
    Actualité du Groupe
    Le Groupe NICOLLIN participe au Grand Défi !
  • Le Groupe NICOLLIN expérimente des robots de dépollution fluviale
    Actualité du Groupe
    Le Groupe NICOLLIN expérimente des robots de dépollution fluviale

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour effectuer la recherche